dimanche 23 novembre 2008

Reggae Français-Interview (Novembre-2008)


Interview Matinda Di Lion.
A l'occasion de la sortie de son album "Matinda" à accepté de revenir sur son parcours,ses influences,sa vision du monde,ses collaborations....

01-ReggaeUnite-01-Peux tu nous faire une présentation rapide pour les gens qui te connaissent pas?
Matinda: Salut, je m'appelle Olivier Matinda je suis un rasta Man de l'île de la Martinique. Je suis musicien et Membre fondateur du groupe "Ruffneg", groupe pionnier du Reggae-Dancehall aux Antilles.
02-ReggaeUnite-Tout au long de ta carrière tu as eu plusieurs pseudos "Admiral Leidy puis Admiral et enfin Matinda" qui est ton nom de famille, tu as eu un peu de mal à te trouver?
Matinda:Chez nous la question des noms c'est une longue histoire. Mon nom MATINDA est un nom qui vient direct d'Afrique. Quand dans ma famille mes grands parents me l'ont expliqué, j'étais obligé de leur rendre hommage en le prenant comme nom de scène. Mais je ne renie pas les autres.
03-ReggaeUnite-Tu viens d'une famille rasta,quel est ton rapport avec la livity rasta?
Matinda:Les rastas ne croient pas en la violence ! Rasta ne croit pas, il sait ! Quand tu te mets à croire en quelque chose, c'est ça qui te détruit. Le monde reste le monde, même après 2000 ans et même si nous sommes aujourd'hui en 2008. 
Ce que je peux affirmer, c'est ma sincérité dans toutes ces choses. C'est Rastafari qui te rentre dans le cœur et le fait bouger. Je dois faire ces choses la ! Parce que je suis un serviteur de Haille Séllassie. Je ne de travaille pas en force, seulement en harmonie avec ma vie intérieure. C'est bien HIM qui me donne la force de jouer de la musique. Je sais que rastafari est dans toutes les vies.
Bien sur certaines personnes sont des diables et d'autres des anges... Alors tu sais, il y a des tas de choses que l'homme a en lui et qu'il doit essayer d'expulser. Rastafari t'aide à t'y retrouver.
04-ReggaeUnite-Est-ce dur de vivre sa livity Rasta en métropole par rapport aux Antilles?
Matinda:Si tu ne vois pas Dieu, tu souffriras et tu mourras. Pas de Dieu, pas de succès en ce qui concerne les choses de ce monde. Si tu es aux Antilles dans des villas et que tu ne vois pas qu'il est le tout puissant, tu souffriras. C'est pareil ici ! Je peux avoir froid et souffrir, mais je connais Rastafari.
05-ReggaeUnite-Tu as débuté en 1993 sur les compiles "Ragga Sun Hit" aux cotés d'artistes comme "Levy Culture ou encore Baby G",que retiens tu de cette époque la?
Matinda:C'était une époque ou la musique, dans notre île était principalement Zouk, les producteurs et le public ne connaissait pas encore le Reggae-Dancehall, donc quand nous avions l'occasion de nous exprimer, nous le faisions comme si c'était la dernière fois. Avec le recul, nous pouvons en sourire, mais sur le moment, c'était très dur. Le travail fournit a fini par payer, entendre nos chansons à la radio nous procuraient une joie indescriptible.
06-ReggaeUnite-Ensuite il y a eu les titres sur l'album de "Daddy Pleen" en 1995, comment en etes vous venu à créer les "Ruffneg"?
Matinda: L' album était n°1 aux Antilles et avait changer la donne. Nous étions un peu plus considéré par l'industrie et nous ne pouvions pas nous endormir sur nos lauriers. Les jeunes comptaient sur nous. Quand avec Pleen, Kulu et Ras Daniel nous avons parlé à Don Miguel de notre projet, il a comprit et a accepté.
07-ReggaeUnite-Avec le recul, penses tu que vous etiez en avance sur votre époque par rapport aux lyrics culturels qui étaient pas très présents dans le Reggae Français à ce moment la?
Matinda:Bien sur, nous étions et nous sommes les héritiers d'une culture très ancienne, pour nous il est très important de la transmettre. Personnellement je sais que mon cœur peut être aussi dur qu'une pierre, mais parfois aussi doux que l'eau. Alors je le redis, je suis désolé pour tous ces gens qui ne connaissent pas HIM.
08-ReggaeUnite-A l'époque de vos deux albums "Série Limitée et Universal" vous sembliez etre très influencer par une congrégation Rasta de Martinique et plus particulièrement d'un homme qui se fait très discret mais qui avait l'air d'etre omniprésent dans l'aventure "Ruffneg","Ras Makeda" qui était aussi proche d'artistes comme "Féfé Typical ou Yaniss Odua",peux tu nous en dire un peu plus sur son 'influence et son role dans le groupe?
Matinda:Ok tu parles de la congrégation et de Makéda, mais à cette époque nous étions très entourés. Nous passions nos journées de 9 à 20h au studio Trinity à Dillon. Il y avait les grands frères Lévy, Freedom et tout RMTG. Nous répétions et composions toute la journée, les influences venaient de ces gens qui pouvaient venir au studio. La vibe était spirituel Man. La congrégation était notre premier public.
09-ReggaeUnite-En 1998 il y a eu l'album en collaboration avec les "Nèg'Marrons",quels souvenirs en gardes tu?
Matinda:Un peu d'histoire alors. Chalice notre ingé son avait bossé avec Ministère AMER, il avait mis en contact Kenzy et Miguel Don. La suite tu la connais. Il y avait aussi le mot NEG en commun. Pour nous, Ruff Neg' ouvrir la musique était une chose importante.
10-ReggaeUnite-Cet été il y a eu le morceau "Ruffneg Unite" avec tout le crew au complet et "Yaniss Odua",est ce qu'il pourrait y avoir un nouvel album des "Ruffneg" un de ces jours?
Matinda:Yes Man, grâce à Dieu nous sommes vivants. Rien ne nous empêche de rentrer au studio et faire ce que nous avons à faire. Quand le temps viendra nous le ferons. Pas comme un bizness mais pour redonner au public la joie qu'il nous a donnée.
11-ReggaeUnite-Est ce que l'on peut définir la tune "Haile Hi" qui apparait sur la compile "Dancehall News" comme le début de ta carrière solo?
Matinda:A big tune. C'était une suite logique dans ma carrière, j'ai toujours privilégié l'unité. J'aimais bien l'idée du crew.
12-ReggaeUnite-Suite à ce titre "Pierpoljak" a fait appel à toi pour ses premières parties,est-ce à ce moment la que tu as décidé de t'installer en métropole?
Matinda:Non nous nous sommes rencontrés à Paris. Big up PPK, Horsemouth wallace and co.
13-ReggaeUnite-Entre 2000 et 2004 tu as fait pas mal d'apparitions sur les albums de "Mc Janik,Yaniss Odua,Lord Kossity,Doc Gyneco" et tu as pas mal collaborer avec des artistes comme "Lady Sweety,Kulu Ganja,Big Family,Don Choa..."que retiens tu de ces collaborations?
Matinnda:Good vibes Man. Des gens bien de qualités dans leurs cœurs et leur travaille.Avec Don Choa, nous avons une tune sur mon album. Ce sont des «BEST OF MATINDA'S FRIENDS»
14-ReggaeUnite-Tu as aussi participé a quelques séries françaises comme le "Savage Riddim,le Poutchi Riddim,le Bokodji Riddim",que penses-tu du Reggae Francophone et quels sont les artistes français qui t'ont influencé?
Matinda:Nous avons été un peu des pionners dans le Reggae français, donc je n'ai pas vraiment eu le temps d'être influencé par des artistes français.
Ok... Si tu dis Reggae français en pensant à ce que font les majors... Heu ... Ils se servent d'une musique qui est vraie mais ces gens essaient de nous tuer. Avec la manière dont ils veulent qu'on travaille, on ne peut rien faire. Parce qu'ils sont pas nets.
Maintenant si tu dis Reggae français par rapport à la langue, le travail se fait dans toutes les villes de Lille à Marseille en passant par Fort de France et Pointe à Pitre.
15-ReggaeUnite-Tu es un artiste dit "Conscious" mais pourtant le grand public t'a découvert avec ta chanson "Donne Moi Ton Number" en 2003 sur le projet "Dancehall Preview",penses tu qu'avec ce titre les gens ont eu une mauvaise image de toi?
Matinda:C'est une superbe chanson que beaucoup de personnes ont aimée. Moi j'ai une bonne image de moi et ça c'est très important. Si j'ai blessé des gens, je m'en excuse. Mais ce n'est rien d'autre que le langage homme femme. La femme dit toujours non même si elle pense oui.
16-ReggaeUnite-Tu as participé à deux riddims du label "Spécial Délivery",le "Clean Vibes et le Storm Alarm",pourquoi ne t'as t'on pas vu sur les autres productions du label?
Matinda:Ils ont mon number. Pas de problèmes.
17-ReggaeUnite-L'année dernière il y a eu l'album "High Tunes" avec tes anciens acolytes du label "Legalize Hits".Suite à cet album il y a eu deux albums de "Yaniss Odua et Straika D",on attendait donc tous ton album,pourquoi n'a t-il pas vu le jour?
Matinda:Il est dans les bacs. Mon album voit le jour maintenant parce que ce que je voulais faire m'a pris beaucoup de temps.
18-ReggaeUnite-Pourquoi as tu décidé de quitter le label?
Matinda:On est jamais mieux servi que par soit même. Je suis très exigent dans mon travail c'est pour ça que j'ai créé mon propre label M7musiq
19-ReggaeUnite-Tu gardes de bons rapports avec eux?
Matinda:Straïka est passé écouter mon album chez moi à Paris et Yannis je le lui ai fait écouter chez moi en Martinique, il m'a dit que je pouvais compter sur lui, ça s'appelle de bons rapports.
20-ReggaeUnite-Parles nous un peu de ton album?
Matinda:C'est mon premier album solo. Le titre « BEST OF MATINDA'S FRIENDS » ne signifie pas que c'est un best of puisque les chansons sont inédites, mais que je chante avec quelque uns de mes meilleurs amis, sauf 3 titres. Nous avons enregistré pendant l'été. C'est un album à la fois très travaillé et très spontané. Spontané dans le chant, les rencontres, mais très travaillé dans la conception.
21-ReggaeUnite-Comment s'est fait le choix des titres ?
Matinda:Avec Chalice nous avions enregistré une trentaine de titres, nous en avons gardé seize qui correspondaient à la vibe que nous souhaitions partager avec le public
22-ReggaeUnite-Sur ton album il y a quelques titres très Roots comme "La Vérité, Le Roi De Sion", est ce possible d'entendre un album de "Matinda" 100% Roots un de ces jours?
Matinda:100% Nayabinghy. C'est vers ça que je vais. Heart beat. Yes Man.
23-ReggaeUnite-Sur ton album il y a plusieurs remix de tes anciennes tunes, pourquoi ne pas avoir mis les versions originales avec "Daddy Pleen & Freedom"?
Matinda:Je voulais les faire découvrir aux nouvelles générations. Il était plus honnête pour moi de leur proposer des versions actualisées. En plus c'est toujours un plaisir pour moi de les rechanter. C'était trop facile de compiler des anciennes versions.
24-ReggaeUnite-Peut on envisager un volume 2 avec des titres comme "Haile Hi, Donne Moi Ton Number, Pourquoi avec Baron Black, Ba Nou Son avec Janik Mc, It's Too Late avec Sugar Minott"?
Matinda:Chaque chose en son temps. Nous venons de finir cet album, nous allons le faire vivre en live. La suite discographique peut être différente, je ne sais pas. Je veux profiter des moments qui arrivent maintenant avec cet album-ci.
25-ReggaeUnite-Comment s'est faite la combinaison avec "Sugar Minott" pour le morceau "It's Too Late"?
Matinda:Nous nous sommes rencontrés dans un studio la vibe et la ganja était bonne donc la chanson est venue naturellement. C'est un artiste pour lequel j'ai toujours eu une grande admiration. Le rencontrer c'était un blessing, donc pouvoir faire une chanson avec lui a été un très bon moment pour moi. Je crois qu'il était content aussi. Rasta Man connection.
26-ReggaeUnite-Tu as participé à plusieurs morceaux de "Doc Gyneco" dont le clash à l'encontre de "Joey Starr" c'était purement musical?
Matinda:Ho Ho... Ces deux MAN ...Heu... Peut-être qu'un jour, ils feront un album ensemble à l'image de Nas et Jay-Z aux States. Ce serait le plus gros truc du Rap français, tu imagines Man ? Un pas immense.
27-ReggaeUnite- Qu'est ce que tu penses de son attitude par rapport à la politique?
Matinda:: C'est de la politique, ce n'est rien. Regarde il y a OBAMA maintenant, c'est un pote à Sarkozy. Mais je ne veux pas parler comme si j'étais un politicien. Rastafari est le chef légitime de la terre. Jah jah rule thing a No theme....
28-ReggaeUnite-Tu as l'air d'être très à l'aise quand il s 'agit de poser sur les riddims Yardies comme le "Cry Baby,Hard Time", tu restes attentif aux productions actuelles Yardies?
Matinda:J'ai un peu de mal avec les gangsta lyrics, mais les prods sont intéressantes. Il faut faire attention aux « jeunes oreilles influençables ». Le Reggae ne doit pas être tenu responsable des faits-divers. La vie est déjà assez pénible pour les jeunes pour que leur musique puisse être culpabilisée. Nous avons un pouvoir d'éducation des youths si nous voulons le prendre, c'est à notre tour de le faire.
29-ReggaeUnite-Quels artistes jamaicains écoutes-tu en ce moment?
Matinda:Peter Tosh,Bob Marley,Buju Banton,Beres Hammond,Rasta man music.
30-ReggaeUnite-Tu écoutes des artistes Français?
Matinda:En ce moment j'écoute mon album, mais je me tiens au courant de ce qui se passe.
31-ReggaeUnite-Qu'est ce que t'inspires la lutte que mène les associations "Pro-Gay" contre les artistes Reggae comme "Capleton, Anthony B, Buju Banton, Sizzla"?
Matinda: Ah Ah (rires) Toutes les lois qui restreignent la liberté d'expression et tout ce bla bla politiquement correct, c'est bien ce qui fait que nous souffrons. Comme tout homme doit le savoir, leurs lois ne peuvent pas être un modèle.
32-ReggaeUnite-Tu n'as pas eu de problèmes avec tes chansons comme "Ruffneg Man" sur le "Savage Riddim"ou "Vanille Chocolat" avec Baron Black?
Matinda:La seule loi valable est celle de la vie ! La loi de vivre. Je veux juste parler de la droiture, de la clairvoyance.
33-ReggaeUnite-Dernièrement on a vu pas mal de rastas comme "Buju Banton,Capleton,Cocoa Tea,David Hinds"s'engagés dans la politique en soutenant Obama,qu'est ce que tu en penses?
Matinda:AFRICA UNITE !!!!!!!!!! C'est ça le plus important pour moi.
34-ReggaeUnite-Ce matin c'est officiel Obama est le nouveau président des U.S.A,quel est ton sentiment par rapport à ca?
Matinda:Je lui souhaite bonne chance et bon courage pour la suite. YES WE CAN.
35-ReggaeUnite-Tu retournes souvent en Martinique?
Matinda:Oui, J'y suis en ce moment.
36-ReggaeUnite-Pourquoi la Martinique n'est t elle jamais devenu une réfférence au niveau du Reggae conscious un peu à l'image des "Iles Vierges" avec des artistes comme "Pressure,Batch,ras Attitude ou Midnite" car quand on analyse bien les choses c'est une ile qui regorge d'artistes conscious talentueux comme "Guy al Al Mc,Yaniss Odua,Straika D,Sael,Baby G,Sista Majesty,Pleen Pyroman,Valley,Féfé Typical...."
Matinda:La Martinique est une petite île magnifique. J'aime beaucoup m'y promener et y vivre. Mais je pense qu'il nous manque une véritable pensée, une direction à suivre propre à notre pays. C'est dans cette réflexion que nous avons fait le titre « Madinina's Towns ». Tu sais, il nous faut aussi un vrai festival reggae créole, fort économiquement.
37-ReggaeUnite-Alors qu'en métropole les agences de voyage nous vantent avant tout le paysage paradisiaque des iles comme la Guadeloupe ou la Martinique ,la réalité est tout autre puisque ces iles souffrent aussi de la violence,du chomage et de la drogue notamment avec le crack qui est très présent,tu trouves que la vision que les gens ont des antilles est loin de la réalité?
Matinda:Le système est entrain de tomber et l'homme noir n'est pas uni. Tant que les noirs ne seront pas unis nous serons confronté à ces problèmes. Quand il y a tous ces génocides et toutes ces guerres ça se passe en Afrique Man et nous savons tous que c'est ailleurs que c'est décidé. C'est très compliqué et les innocents sont au milieu de tout ce cirque.
38-ReggaeUnite-Quels sont tes projets pour la suite?
Matinda:Jouer ma musique pour tous ceux qui voudront bien l'entendre.
39-ReggaeUnite-Le mot de la fin?
Matinda:C'est le début Man. Merci mon frère de m'avoir donner la parole. ONE LOVE !!!!!!!!
ReggaeUnite-Merci à toi,One Love!
Enregistrer un commentaire