lundi 1 juin 2009

Nu-Roots-Album Classique (Juin-2009)

Norris Man-Persistence-Kings Of Kings-2000.
Norris Man a débuté sa carrière au début des années 90 en enregistrant quelques titres pour le producteur GG Ranglin,malheureusement ces enregistrements ne verront jamais le jour.La carrière du singjay débute vraiment en 1995 avec l'aide de Buju Banton qui produit le premier titre de Norris Man "Love And Affection (Baby Doll Riddim)" pour son label de l'époque, "Cell Block 321".Suite à ce titre encore une fois grâce à Buju Banton,Norris Man rencontra le boss du label Star Trail,Richard Bobo Bell qui sorti par la suite plusieurs titres du singjay comme "Heathen Life (Ballistic Affair Riddim) en 1996,Babylon A Promise avec Thriller Prince (The Joy Riddim) en 1997,Oh Jah Jah (Solomon Riddim),Hypocrite Faces (Night Rider Riddim) en 1998,Things & Time (Home Made Riddim) en 1999 ou encore Scufflin (Callie Riddim) en 2001".Ces singles permetteront à Norris Man de se faire connaitre mais c'est avec le label Kings Of Kings et le producteur Iley Dread que l'artiste connaitra ses premiers succès notamment avec les titres "Bad Road & Persistence".En 2000 le label Kings Of Kings sort le premier album de Norris Man ou l'on retrouve beaucoup de singles déja parus sur des séries du label comme "Bad Road (Bad Road Riddim),Persistence (Persistence Riddim),Everliving Soul (Everliving Soul Riddim)" mais également quelques titres spécialement enregistrés pour l'album comme "Undiluted Love,Greatest Reward,Woman Have Patience,Let Jah Lead The Way,Holy Mount Zion avec Michael Rose ou encore My Happiness."Le label Star Trail produit également quelques titres sur cet album avec les titres "Bright Days (Take Five Riddim),Heathen pt. 11 avec Anthony Red Rose (Tempo Riddim) ou encore It Hurts I (Nah Vote Again Riddim)."Le titre "Hold On Your Faith" est quand à lui produit par le label Jah Scout Records.Norris Man compromettra quelque peu la promotion de son album en se mettant à dos certaines personnes influentes dans le milieu musical Jamaicain en déclarant dans un journal Jamaicain que des artistes comme "Dennis Brown,Gregory Isaacs,John Holt ou encore Ken Booth" ne pouvaient pas etre considérés comme de véritables rastamans.
Enregistrer un commentaire